La construction d'une extension de garage fermé

En Résumé :

Durant la phase de réflexion de votre projet de garage, il convient de déterminer les usages de celui-ci pour en définir sa typologie. Alors vous penchez plutôt une extension de garage fermé ou un garage semi-ouvert pour votre maison ? Surface, réglementations, matériaux, nous vous aidons à faire votre choix. 

Une extension de garage fermé ou semi-ouvert ? 

Pour mettre son véhicule à l’abri et ainsi éviter d’avoir à dégivrer son pare brise chaque matin d’hiver, la construction d’un garage s’inscrit comme la seule solution. Reste à déterminer son utilité afin de se lancer dans un projet de garage semi-ouvert ou fermé. 

Le garage ouvert : un abri moderne

Le garage ouvert est monofonctionnel. Son principal bénéfice est de préserver votre véhicule des intempéries. Il peut être fixé, intégré à la maison mais aussi indépendant. Le bois, le métal, l’aluminium et le PVC sont les principaux matériaux utilisés pour le carport. Les carports ont l’avantage d’être esthétiques. 

Son principal inconvénient ? Il offre moins de sécurité qu’un garage fermé et aucune autre fonction complémentaire. 

Le garage fermé : une pièce à part entière dans votre habitat

Au-delà de garer la voiture, le garage clos peut être multifonctions. Il peut servir :

  • De buanderie pour y insérer ses appareils électroménagers encombrants (machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle, …) à l’intérieur du domicile
  • De cellier. Le garage fermé et accolé à la maison permet de stocker des denrées alimentaires et de conserver du vin en cave dans de bonne conditions thermiques.
  • De rangement pour les outils de jardinage (tondeuse, râteaux …), les vélos, …
  • D’atelier pour les professionnel.le.s ou les amateurs et amatrices de bricolage

Définir clairement les fonctions occupées par votre garage vous permettra de définir la surface nécessaire pour sa construction.

Le nombre de mètres carrés pour mon extension de garage 

La surface de votre extension de garage fermé dépend de plusieurs facteurs. Combien de véhicules devez-vous garer dans ce garage ? Quelle est l’utilité de votre garage (uniquement à destination des voitures ou a-t-il d’autres fonctions) ? 

Surfaces extension garage fermé

Les dimensions énoncées sont données à titre indicatif, elles peuvent augmenter pour plus de confort dans les manœuvres. Tout dépend évidemment des modèles de vos véhicules.

Lors du rendez-vous découverte avec un contractant général Cybel Extension, il étudiera précisément votre besoin pour définir la surface nécessaire à votre projet. 

Avant la construction : les paramètres à prendre en compte 

En amont de votre projet de construction de garage, renseignez-vous sur les démarches administratives. Notre bureau d’études interne est composé de dessinateurs et d’une économiste de la construction. Il accompagne toutes les agences Cybel Extension dans la réalisation des tâches administratives (étude du Plan Local Urbanisme ou Plan d’Occupation des Sols, construction du permis de construire ou de la déclaration préalable de travaux, étude de faisabilité, insertion, …). Avec nous, vous ne vous occupez de rien ! 

Faut-il un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux pour mon garage ? 

L’insertion d’une pièce supplémentaire entraîne une modification systématique de l’architecture de votre maison. Ces travaux d’agrandissement actionnent soit une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire. Excepté les constructions inférieures à 5m2 d’emprise au sol et de maximum 12m de hauteur. 

Posez-vous les questions suivantes pour connaître les démarches à effectuer : 

  1. Est-ce que votre commune est soumise à un plan local d’urbanisme (PLU) ou à un plan d’occupation des sols (POS) ?
  2. Quelle est la surface de votre nouvelle construction ? 
  3. Quelle sera la surface totale de votre maison après l’édification du garage ? 

Tableau récapitulatif des démarches :

Extension de garage fermé : la réglementation

Les détails techniques : toiture et matériaux 

Il faut faire un état des lieux de l’architecture existante, pour que l’ensemble, extension de garage et maison, soit harmonieux.

Des murs en parpaings, en briques ou en bois

La construction des garages se fait le plus souvent en maçonnerie traditionnelle, c’est-à-dire avec du parpaing ou de la brique. Ce sont des matériaux reconnus pour leur solidité et leur résistance dans le temps. Leur principal défaut est l’isolation. Il faudra ajouter un matériau supplémentaire plus performant afin de soigner l’insonorisation de la pièce. 

Ces 2 matériaux sont les plus utilisés mais pas les seuls sur le marché. Le bois est de plus en plus prisé. Il permet des choix plus variés en terme d’architecture. De plus, il s’installe rapidement et est naturellement isolant. Néanmoins, il craint l’humidité et nécessite d’être traité. 

Construction extension de garage en parpaings Un garage en briques Du bois pour l'extension de garage. 

La toiture du garage : plate, mono ou double pente

La toiture aussi peut être constituée de divers matériaux et de plusieurs formes. Le plus important est d’opter pour le même matériau que la toiture de votre maison (tuile, ardoise, zinc, etc.). Sa forme peut être plate, à deux pentes ou multi-pentes. Il ne faut faire l’impasse de l’isolation de la toiture du garage, pour ne pas créer des déperditions d’énergie. 

La porte de garage

Ne négliger pas le système de fermeture dans la construction de votre garage. En effet, le principal avantage d’un garage clos est la sécurité. Il faut donc soigner le choix de ses menuiseries. Elle doit respecter 3 critères : isolante, pratique dans son utilisation et sécurisée. Elle peut être manuelle ou motorisée. La surface de votre garage et son utilisation vous permettront de choisir la meilleure porte de garage, adaptée à vos besoins. 

En pratique, comment se construit mon garage ? 

Les étapes de la construction du garage fermé

Extension de garage fermé : les étapes

La première étape consiste au terrassement. Il s’agit de préparer le terrain qui accueillera votre garage. C’est les prémices de votre projet. 

Ensuite, le montage des murs constitue la seconde étape nommée la mise en place des fondations. 

Puis, c’est la troisième étape avec l’installation de la charpente (en tuiles, en ardoises ou bac acier). 

La quatrième étape c’est l’isolation des murs et du plafond. Une étape a ne pas négliger surtout si votre garage fermé est contre votre habitation. 

Enfin, la dernière étapes : les finitions qui comprennent les raccordements d’eaux et d’électricité, la peinture ou encore la motorisation de la porte de garage. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le hors d’eau hors d’air pour mon garage 

En cas de budget restreint, Cybel Extension vous propose son offre clos couvert. La prestation comprend le terrassement avec l’élévation des murs, la mise en place de la charpente et de sa couverture, la pose des menuiseries extérieures et l’enduit ou bardage de finition extérieure. En bref, seul les travaux de gros œuvre sont réalisés. Oter les travaux de finition et certains travaux de second œuvre permettent d’alléger la facture. 

Cybel Extension vous accompagne dans vos projets de garage

Nos agences vous assurent un respect des délais, des coûts ainsi que la qualité des projets livrés.
Elles vous accompagnent de A à Z dans votre extension de garage fermé. 

CONTACTEZ NOUS